Un tribunal de Floride fixe la date du procès de Trump dans l'affaire des documents classifiés

Un tribunal de Floride fixe la date du procès de Trump dans l'affaire des documents classifiés
La juge de district américaine Aileen Cannon a fixé une première date de procès au 14 août en Floride pour les accusations fédérales portées contre l'ancien président Donald Trump de rétention délibérée de documents gouvernementaux classifiés et d'entrave à la justice, selon une ordonnance du tribunal le Mardi.

L'avocat spécial du ministère de la Justice dans l'affaire, Jack Smith, a promis un procès rapide après un acte d'accusation de 37 chefs d'accusation accusant Trump de conserver délibérément des dossiers gouvernementaux classifiés et d'entraver la justice.

La date, si elle est respectée, mettrait Trump en procès neuf jours avant le premier débat présidentiel républicain prévu pour le 23 août.

Mais la complexité du traitement des preuves hautement classifiées, la mesure dans laquelle l'équipe juridique de Trump conteste les requêtes préalables au procès du gouvernement et la façon dont le juge gère le calendrier pourraient toutes conduire à un procès qui est tout sauf rapide, selon les experts juridiques.

Un porte-parole du bureau de Smith a refusé de commenter, tandis que les avocats de Trump n'ont pas immédiatement renvoyé les demandes de commentaires.

La dernière ordonnance est intervenue après qu'un juge américain a ordonné lundi aux avocats de la défense de Trump de ne pas divulguer de preuves dans l'affaire des documents classifiés aux médias ou au public, selon un dossier judiciaire.

L'ordonnance du juge magistrat américain Bruce Reinhart a également imposé des conditions strictes à l'accès de Trump aux documents.

Trump a été traduit devant un tribunal fédéral de Miami mardi dernier, au cours duquel il a plaidé non coupable des accusations d'avoir illégalement conservé des documents de sécurité nationale lorsqu'il a quitté ses fonctions et a menti aux responsables qui cherchaient à les récupérer.

L'ordonnance de Cannon fixant un procès provisoire le 14 août est considérée comme la norme.

Cependant, l'affaire devra se dérouler selon un ensemble de règles strictes et méticuleuses énoncées dans une loi connue sous le nom de loi sur les procédures relatives aux informations classifiées (CIPA): une loi qui vise à protéger les preuves classifiées et à gérer la manière dont ces documents peuvent être divulgués.