85% des résidents dans les hôtels d’El Kantaoui sont des algériens et des tunisiens

85% des résidents dans les hôtels d’El Kantaoui sont des algériens et des tunisiens

Le nombre de touristes algériens, tunisiens et libyens résidant dans les hôtels de la station touristique El Kantaoui (Sousse) a augmenté, depuis la fin du mois de Ramadan, représentant 85% du total des touristes résidant dans les unités d’El Kantaoui, selon Saloua Kadri Commissaire régionale au tourisme de Sousse.


Cette augmentation est expliquée par les dernières incitations adoptées au profit des touristes algériens et tunisiens d’ou la dynamisation de l’activité touristique à Sousse, après une stagnation enregistrée suite à l’attentat terroriste perpétré, le 26 juin, contre un hôtel de la région. Selon les données du commissariat, le nombre des touristes dans les hôtels de la région a atteint 13 500 dont 15% d’européens.

Le nombre de touristes algériens augmentera, au cours du mois d’août, qui coïncide avec les vacances de la plupart des algériens. En terme de nombre de touristes visitant Sousse, les algériens ont occupé la 3ème place après les britanniques et les allemands.

Au sujet du tourisme local, les prévisions tablent sur une augmentation du nombre de tunisiens qui passeront leurs vacances dans les hôtels, au cours du mois d’août. Le tourisme local (103 668) a atteint la 1ère place, du 1 janvier au 10 avril, soit 2 017 763 nuitées. Le taux d’hébergement des touristes européens dans les hôtels d’El Kantaoui, du 1er au 20 juillet, a baissé de 80% par rapport à la même période de l’année écoulée à cause de l’attentat terroriste.

Et d’ajouter, que le nombre des arrivants dans les hôtels de Sousse et d’El Kantaoui a baissé de 18% pour s’établir à 440 mille touristes.

Les nouvelles mesures adoptées pour faciliter l’entrée des algériens qui préfèrent passer leurs vacances en Tunisie est à l’origine de l’augmentation du taux de remplissage des hôtels par les algériens ainsi que la baisse des prix selon le correspondant de l’Agence TAP à Sousse.

Les promotions ont contribué également à l’augmentation du nombre de tunisiens passant leurs vacances dans les hôtels au lieu des appartements meublés destinés au tourisme local et maghrébin. Les propriétaires des appartements meublés ont été obligés aussi de baisser les prix pour atteindre une moyenne de 100 dinars par nuitée, contre 140d/nuit, l’année dernière.