Journée mondiale contre l’hépatite : l'ATL tire la sonnette d’alarme

Journée mondiale contre l’hépatite : l'ATL tire la sonnette d’alarme

Chaque année, l’hépatite chronique B ou C tue une personne sur douze, à travers le monde. 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 17 millions de personnes souffrent d’une infection chronique par le virus de l’hépatite virale C (VHC) et environ 800.000 nouvelles infections sont enregistrées dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient. 

La première Journée mondiale contre l’hépatite a eu lieu en 2008. En juillet 2010, l’OMS a déclaré le 28 Juillet comme une journée officielle mondiale de sensibilisation dans la lutte contre l'hépatite. 
 


Cette année, en Tunisie, la Journée mondiale contre l’hépatite est placée sous le signe de la colère.

L'ATL, l’association tunisienne de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) tire la sonnette d’alarme sur l’urgence de mettre en place des programmes d’accès au traitement et exigent des laboratoires pharmaceutiques Gilead Sciences (Gilead) et Bristol-Myers Squibb (BMS) de cesser leur politique discriminatoire à l’égard des malades du Maroc, de Tunisie et de la région MENA et de rendre les traitements disponibles dans les plus brefs délais.