Un Tunisien condamné pour homosexualité : la peine réduite à 2 mois

Un Tunisien condamné pour homosexualité : la peine réduite à 2 mois

Un étudiant tunisien condamné en première instance à un an de prison pour homosexualité a vu sa peine réduite à deux mois jeudi à Sousse, une période qu'il a déjà purgée, a annoncé son avocate.


La Cour d'appel a jugé Marwen (un nom d'emprunt) coupable et "réduit la peine d'une année de prison à deux mois ferme, la période que mon client a déjà purgée", a déclaré Fadwa Braham, précisant qu'il avait également écopé d'une amende de 300 dinars.

"C'est injuste et inacceptable", a martelé Me Braham, en annonçant qu'elle allait se pourvoir en cassation.

Le jeune Marwen a été arrêté en septembre puis condamné à un an d'emprisonnement par un tribunal de Sousse, avant d'être remis en liberté provisoire début novembre contre une caution de 500 dinars .