Gafsa: La LTDH condamne les peines de prison contre des chômeurs et un professeur

Gafsa: La LTDH condamne les peines de prison contre des chômeurs et un professeur
Le bureau de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l'homme à Gafsa a condamné, aujourd'hui, vendredi 19 mai 2023, la fréquence des procès, et le prononcé de peines privatives de liberté, qui s'élèvent à un an de prison, contre un grand nombre de jeunes chômeurs diplômés dans la région du Bassin Minier, notamment des contre des femmes, mères et épouses, accusées d'entrave à la liberté de travail et d'outrage à agent public.

La LTDH a condamné dans un communiqué l'arrestation d'un professeur du secondaire pour des publications sur Facebook pour "avoir commis un acte ignoble contre le chef de l'État".
La Ligue a décidé de former un observatoire qui établira des rapports sur les procès contre les mouvement sociaux et de libertés dans le gouvernorat de Gafsa, et surveillera le respect des procédures.
La Ligue a exprimé sa condamnation des jugements par  contumace prononcés à l'encontre de militants des mouvements sociaux et des chômeurs,  jugés sans avoir le droit de se défendre.
L'antenne de la Ligue à Gafsa a également a dénoncé l'utilisation de l'article 67 du code pénal pour porter atteinte à la liberté d'expression et intimider les citoyens.