Le Kef: Appel à idées “CREATHON”, première action de TACIR

Le Kef: Appel à idées “CREATHON”, première action de TACIR
Lancé par l’association Amavi (Association du multimédia et de l’audiovisuel) dans le cadre du programme TACIR- Le Kef , le premier CREATHON#1 “Né Well Kef” (Le Kef et Moi)” est une compétition destinée aux personnes originaires et habitants de la région du Kef (étudiants, jeunes diplômés inactifs, jeunes talents en marge du marché de l’emploi au Kef, etc.), intéressées par le domaine des industries créatives et culturelles (ICC).

Cette première édition se déroulera durant trois jours du 26 au 28 Mai 2023 au sein du Centre Culturel CIRTA-Le Kef, partenaire du programme TACIR soutenu par l’Ambassade de Suisse en Tunisie. Un appel à idées vient d’être lancé. Les dossiers de candidature sont à déposer avant le 20 mai 2023 à minuit via le lien suivant: https://forms.gle/viPHF5vwTybmcpes8

Accompagnement artistique, technique et professionnel de contenus créatifs et numériques

Proposant dans le cadre de ses composantes clés TACIR -Innov et TACIR-Créa, de favoriser la culture entrepreneuriale à travers des programmes d’incubation et d’accompagner le développement d’idées de contenus numériques créatifs innovants, le programme TACIR (Talents-Arts-Créativité-Inclusion-Recherche) piloté par AMAVI lance cette première édition de son CREATHON au Kef où les candidats auront l’opportunité de définir et d’affiner leurs idées de projets.

Pour cette aventure IIC, des profils variés peuvent postuler: Étudiants en licence ou master dans un des établissements universitaires de la région du Kef, ou jeune diplômés, autodidactes ou inactifs résidents dans cette région, désireux de créer une start-up ou une TPE dans le domaine des industries créatives de l’image et culturelles et relever un grand défi et participer à la création d’un projet innovant ou un dispositif qui valorise le patrimoine matériel ou immatériel de la région du Kef.

CREATHON “Né Well Kef”,” permettra de bénéficier d’un accompagnement artistique, technique et professionnel. Les candidats doivent présenter l’idée dans une capsule vidéo, où le candidat raconte sa ville, en valorisant le récit local identitaire (à titre d’exemples des récits inspirés du patrimoine matériel et immatériel, des personnages, un lieu, une odeur, une image, etc.). L’idée peut s’inscrire dans une large panoplie de diversité artistique de contenus créatifs et numériques à l’instar d’une vidéo, une expérience immersive, un documentaire, un court-métrage, un jeu vidéo, un contenu mobile, un service culturel créatif, etc.

TACIR: Un programme de nouvelles idées créatives pour 2023-2025 à La Manouba, Le Kef et Kasserine

Au terme de ces trois jours, le processus de sélection des jeunes futurs adhérents au programme TACIR-Le Kef donnera lieu à deux groupes de bénéficiaires pour intégrer la composante TACIR-Innov. Ainsi, les deux premiers projets seront primés. Un jury composé d’experts sélectionnera les 6 meilleurs projets pour les faire bénéficier de la phase de pré-incubation (3 mois) et d’incubation (6 mois) en fonction du type du projet et de sa complexité. Les porteurs de projets sélectionnés auront l’opportunité de développer leur esprit entrepreneurial en étant accompagnés par des mentors experts.

Ils bénéficieront de l’interdisciplinarité, la transversalité et de la collaboration propice au renforcement de leurs capacités de créer et de mener leur projet de l’idée à la validation technique du prototype. Ils bénéficieront d’un appui technique, d’un support business et stratégie, ainsi que d’un accompagnement pour la préparation de leur étude de marché et la rédaction de leur business plan.

Pour intégrer la deuxième composante “TACIR-Créa” , le jury d’experts retiendra entre 6 et 8 projets illustrant des idées créatives de contenus ou services innovants dans le secteur de la culture digitale. Ces projets seront accompagnés pour concrétiser le développement des prototypes.

L’accompagnement sera assuré par des enseignants-chercheurs et des professionnels du secteur des ICC couvrant le volet artistique et technique. Le programme TACIR mettra à la disposition des porteurs des projets le matériel nécessaire ainsi que les formations ciblées en rapport des besoins liés au développement des différents projets retenus.

Le programme TACIR est né d’une forte conviction, celle que les ICC constituent un levier de l’inclusion sociale, au cœur du développement régional.

Le projet vise l’adhésion des opérateurs culturels du tissu associatif ou professionnel dans les régions de l’Ouest et des jeunes issus de différents milieux créatifs et en situation de vulnérabilité âgés de 22 à 35 ans, afin de propulser de nouvelles idées créatives et diversifier l’offre culturelle locale. Le projet sera implanté sur trois années (2023- 2024-2025) et concernera les régions La Manouba, Le Kef et Kasserine.

Les activités du projet TACIR s’articulent en cinq composantes clés à savoir : TACIR-Créa accompagne le développement d’idées de contenus numériques créatifs innovants, TACIR-Training œuvre pour renforcer les compétences des bénéficiaires dans les métiers de l’image et du management culturel, TACIR-Innov favorise la culture entrepreneuriale à travers des programmes d’incubation, TACIR-Diffusion crée des espaces de projection communautaires afin de contribuer à réduire les inégalités d’accès à l’éducation à l’image et TACIR-Research propose de conduire des recherches pour une meilleure compréhension des processus de création, d’innovation et de développement sociologique et socioéconomique dans les ICC.