Le retard de l'inauguration du barrage de Oued El-Kebir a entraîné le gaspillage d'importantes quantités de pluie

Le retard de l'inauguration du barrage de Oued El-Kebir a entraîné le gaspillage d'importantes quantités de pluie
Le président de l'Union régionale de l'agriculture et de la pêche de Jendouba, Lotfi Jemazi, a déclaré aujourd'hui, mercredi 17 mai 2023, que le barrage « Oued El Kebir » à Tabarka était prêt depuis des mois de même pour la nouvelle route de ceinture à un coût de 45 milliards. Mais sa mise en activité a été retardée à juin 2023 parce que les ministres de l'agriculture et celui de l'Equipement devaient l'inaugurer officiellement.

Dans une déclaration au site Web "Kashf Media", il a indiqué que l'Administration générale des barrages et des grands ouvrages hydrauliques a gardé les barrages ouverts pour se déverser dans la mer suite à la montée des eaux après les pluies de la semaine dernière à raison de 30m3 par seconde.

Jamazi a ajouté que ces quantités d'eau gaspillées auraient pu être détournées vers le barrage «Barrak» à Nefza ou le barrage

«Sejnane» à Bizerte, se demandant  "Qui est responsable de ce gaspillage en ces temps durs de sécheresse ?".

 

Lire aussi